Qu’est-ce qu’un sophrologue ?

Le sophrologue est un professionnel de la relation d’aide. Il utilise la sophrologie comme méthode d’accompagnement ou comme technique thérapeutique.

Le sophrologue réalise des séances individuelles ou collectives, qui sont composées de temps d’échange et de pratique d’exercices de sophrologie.

Cet accompagnement vise à améliorer le bien-être, le potentiel ou la qualité de vie des personnes suivies.

Le sophrologue ne pose pas de diagnostic, ne prescrit aucun médicament ni traitement de maladie, et ne s’immisce en aucun cas dans une thérapeutique en cours.
Il cherche, avant tout, à ce que chacun soit maître de sa santé et, dans ce cadre, s’inscrit en parfaite complémentarité avec les médecines conventionnelles.

Et la sophrologie ?

La sophrologie est une méthode mise au point par le neuropsychiatre argentin Alfonso Caycedo et est inspirée de techniques occidentales (hypnose, techniques de relaxation et de suggestion positive comme la méthode Coué) comme orientales (yoga, méditation zen…).

La sophrologie emploie un ensemble de techniques qui vont à la fois agir sur le corps et sur le mental. Toutes ces techniques permettent de retrouver un état de bien-être et d’activer tout son potentiel. La sophrologie permet d’acquérir une meilleure connaissance de soi et d’affronter les défis du quotidien avec sérénité.

Pourquoi consulter
un sophrologue ?

La sophrologie vous propose de vous reconnecter avec vos sensations corporelles, de vous rencontrer d’un point de vue du corps et de changer votre regard sur ce qui vous entoure en faisant le focus sur le positif. 

Gestion du quotidien : apprendre à moduler son stress et son anxiété au quotidien ainsi que ses émotions et éviter qu’elles ne deviennent trop envahissantes. La méthode est aussi d’une grande utilité pour améliorer la qualité du sommeil. Elle favorise la récupération, améliore le niveau de bien-être et de vitalité en luttant contre les troubles du sommeil (difficultés d’endormissement, réveils nocturnes, insomnies).

Préparation à un événement : examens, compétitions sportives ou accouchements, ces moments importants de la vie nécessitent parfois de la préparation. La sophrologie et l’ensemble de ses techniques vont être utilisés pour apprendre à gérer l’appréhension, mobiliser ses aptitudes et prendre conscience de ses capacités à vivre ces événements de la meilleure des façons.

Phobies, addictions : la sophrologie intervient également dans ce domaine plus thérapeutique notamment dans l’accompagnement des phobies, comme celle des transports, bien qu’elle ne les soigne pas. Elle va surtout permettre de mieux les gérer tout comme les addictions au tabac ou à l’alcool, par exemple.

Accompagnement d’un traitement médical : la sophrologie vient en complément d’un traitement médical. Elle aide à mieux vivre les traitements, à diminuer l’impact des effets secondaires ou encore à restaurer l’image de soi. Elle permettra également de diminuer l’intensité des douleurs provoquées par certaines pathologies et de retrouver une qualité de vie au quotidien. Elle permet également de retrouver une certaine vitalité au quotidien et aide ainsi les malades à mobiliser l’énergie nécessaire durant tout le parcours de soin.

Les techniques du sophrologue

Cette méthode psycho-coporelle est constituée de 3 piliers :

La respiration : c’est la première chose que nous faisons lorsque nous venons au monde, et c’est aussi ce qui s’arrête quand nous le quittons. C’est parce que nous respirons que nous existons, que nous sommes en vie et que notre énergie vitale circule. Agir sur notre respiration nous permet d’accéder à un apaisement du mental, nous aide à baisser le volume de notre « radio moi » qui émet sur nos ondes personnelles 24h/24, et aide à une reconnexion corps-esprit.

Le relâchement musculaire : relâcher nos tensions va nous permettre d’être vraiment présent et durant les séances, d’être entre la veille et le sommeil avec la conscience disponible et ouverte. C’est dans cet état de conscience que le travail a lieu. Il apporte aussi une véritable connaissance de son corps, des tensions présentes mais que notre mental met de côté parce qu’il a mieux à faire. Des tensions physique non conscientisées finissent par provoquer des tensions psychiques qui peuvent se traduire par de la colère exprimée par exemple.

La visualisation : elle permet un travail en profondeur sur différents objectifs de manière très précise (préparation à un évènement anxigène par exemple). La visualisation se passe les yeux fermés, vous êtes guidé(e) par la voix du sophrologue mais très conscient(e) (il ne s’agit pas d’hypnose). La sophrologie explore toutes les modalités du temps, le travail peut se faire sur le présent, le passé et le futur en fonction de l’objectif.